۲۵ تیر ۱۴۰۳ |۸ محرم ۱۴۴۶ | Jul 15, 2024
Code d'info: 360137
13 juin 2024 - 19:00
امام محمد باقر(ع)

Hawzah/Il était un océan de connaissances et pouvait répondre à toute question sans hésitation. Le mot Baqir signifie celui qui coupe et dissèque les sciences, un titre que le Prophète lui donna.

(A.P.Hawzah)- Le cinquième imam des chiites, Mohammad ibn Ali, surnommé « Baqirul-Uloum » selon un récit est né au début du mois de Rajab et d’après un autre récit, il est né le vendredi 03 Safar de l’an 57 après immigration à Médine. Sa noble mère est « Fatimeh », la fille de l’Imam Hassan Mojtab (as) et son père est l’Imam Zaynul-Abidine, Ali ibn Hussein (as). Pendant l’évènement tragique de Karbala, aux côtés de son père et de son ancêtre, l’Imam Hussein (as), il n’est qu’un enfant qui n’était qu’à son quatrième printemps. Son imamat avait débuté en l’an 95 A. H., année du martyre de son père, l’Imam Zaynul-Abidine (as), et a duré jusqu’en l’an 114 A.H. soit 19 ans et quelques mois. Il mourut empoisonné le lundi 7 dhul-hijja de l’an 114 après l’Hégire, à l’âge de 57 ans et fut inhumé à Bâqia à Médine.

L'Imam Mohammad Ibn Ali Baqir (le mot Baqir signifie celui qui coupe et dissèque les sciences, un titre que le Prophète lui donna). Il était un océan de connaissances et pouvait répondre à toute question sans hésitation.

Pendant l'Imamat du cinquième Imam et en conséquence des injustices perpétrées par les omeyyades, des révoltes et des guerres éclatèrent chaque jour quelque part dans le monde islamique. De plus, des querelles à l'intérieur de la famille omeyyades elle même occupèrent le califat et laissèrent un peu de liberté aux membres de la famille du Prophète. Par ailleurs, la tragédie de Karbala et l'oppression subie par la famille du Prophète dont le quatrième Imam était le symbole vivant, attirèrent beaucoup de musulmans vers les Imams. Ces facteurs permirent au peuple et surtout aux chiites d'aller en grand nombre à Médine rejoindre le cinquième Imam. Certaines conditions qui n'avaient jamais existé sous ses prédécesseurs, se présentèrent au cinquième Imam pour répandre les vérités relatives à l'Islam et aux sciences de la famille du Prophète .

Durant son imamat, dans les conditions difficiles, il s’est employé à répandre la connaissance et les enseignements divins, en apportant de solutions aux problèmes intellectuels et réussissant à lancer un important mouvement intellectuel qui servit de base pour la grande université islamique. Une révolution qui atteint son niveau le plus élevé durant l’imamat de son fils l’imam Sadiq (as).

Le cinquième imam est reconnu par sa connaissance, sa piété, sa grandeur, ses mérites, en tant que leader de toute la tribu des Hachim, il occupait un grand statut intellectuel, moral aussi bien confirmé par les amis que les ennemis. Tant de hadiths et de traditions sur les dispositions islamiques pratiques, commentaire du coran, histoire de l’islam et autres différentes formes de sciences ont été légués par ce grand imam. Les grands hommes, les sommités intellectuelles de l’époque ainsi que quelques compagnons du prophète (PSL) qui étaient encore en vie profitaient de la présence de cet imam. Jabir ibn Yazid Joufi, KeyssaneSajestani (un musulman d’après la génération des Taabi’ines) et des jurisconsultes tels que Ibn Moubarak Zouhri, Ouza’i, Abou Hanifa, Malik, Shafe’i et Ziyad ibn Mounzar’andi citent directement ou indirectement dans leurs œuvres les déclarations de l’imam Baqir.

Commenter

You are replying to: .