۴ مهر ۱۴۰۱ |۲۹ صفر ۱۴۴۴ | Sep 26, 2022
l'ayatollah Sayyed Mohammad Sa'idi

Hawzah/ L’Ayatollah Sa’idi a déclaré que les États-Unis et l’Europe n’avaient jamais abandonné leur arrogance à l’égard de l’Iran et avait souligné que «les responsables iraniens ne doivent jamais ignorer les promesses non tenues des puissances arrogantes».

L’agence de presse de "Hawzah" (Qom - Iran) - Dans les sermons de prière du vendredi prononcé devant une foule nombreuse et fervente de croyants dans le grand salle de prière Qods de Qom, l'ayatollah Sayyed Mohammad Sa'idi a évoqué la visite du président Hasan Rohani à la 74e session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York et ses rencontres avec les chefs d’État de différents pays et a déclaré: «Trois dirigeants européens ont rencontré le président Rohani à New York et ont essayé de lui donner l’occasion de rencontrer [ le président des États-Unis, Donald Trump], mais le président Rohani les a refusées.

Le gérant du sanctuaire sacré de Hazrat Fatimah al-Ma’sumah (s) a ajouté: «Ces trois pays européens, en particulier le Royaume-Uni, ont toujours considéré l'Iran comme une proie et n'ont jamais abandonné le colonialisme et l'arrogance envers l'Iran. Au cours de la Première Guerre mondiale, l’Iran a le plus souffert bien qu’il ait déclaré sa neutralité. Près de la moitié de la population du pays a été victime des puissances colonialistes et est morte de faim dans cette guerre dévastatrice. Le massacre de près de dix millions de personnes est toujours classifié et est un secret au Royaume-Uni et ils refusent toujours de divulguer les preuves de ce crime."

L’Ayatollah Sa’idi a déclaré: «Au cours de la guerre imposée [guerre Iran-Iraq], ces pays européens n’ont pas renoncé à offrir une assistance à Saddam Hussein. Saddam n’était pas le seul à être entré en guerre contre l’Iran. Les États-Unis, divers pays européens et les pays réactionnaires de la région, ainsi que le soutien inconditionnel de Saddam, ont infligé de grands dommages à la population et au pays islamique d'Iran. "

Le représentant du guide suprême de la révolution islamique  à Qom a déclaré: «Maintenant que ces pays européens tentent de jouer un rôle de médiateur entre l’Iran et les États-Unis et avec tous les efforts désespérés pour réélire Trump aux États-Unis, le leader de la Révolution islamique [Ayatollah Khamenei] a déclaré de manière décisive au début de son cours de jurisprudence, qu'il n'y aurait pas de négociations à aucun niveau entre l'Iran et les États-Unis ».

Il a déclaré: «Le Guide suprême a averti que tout le monde devait savoir et prêter attention au fait que l'objectif des Américains de soulever à nouveau la question des négociations avec l'Iran était un leurre. Le guide suprême a également parlé des Européens lors d’une récente réunion de l’Assemblée des Experts et a déclaré qu’on ne pouvait pas faire confiance aux Européens parce qu’ils avaient adhéré aux sanctions oppressives américaines."

L’Ayatollah Sa’idi a souligné: «Tout en appréciant les positions zélées de certains responsables, nous les exhortons à ne jamais ignorer les promesses creuses et les conditions de brimades des puissances arrogantes et à obéir aux ordres du Guide suprême sphères."

Commenter

You are replying to: .
1 + 11 =