۲۴ خرداد ۱۴۰۳ |۶ ذیحجهٔ ۱۴۴۵ | Jun 13, 2024
تصاویر/ دیدار عضو ارشد مجلس اعلای اسلامی کشور مالی با آیت الله اعرافی

Hawzah/Le directeur du séminaire iranien a déclaré : "Le continent africain a beaucoup souffert du colonialisme et, par la grâce de Dieu, l'éveil islamique a été créé parmi les peuples opprimés de ce continent ; il ne fait aucun doute que la révolution islamique et le séminaire sont au service de la société africaine, et c'est notre important devoir divin, humain, islamique et révolutionnaire que d'aider les pays africains".

Qom(A.P.Hawzah) - Le chef du séminaire iranien, l'ayatollah Alireza Arafi, a déclaré le samedi 11 mai lors de sa rencontre avec le Hodjatoleslam Sayyed Mohammad Shawala Heydara, l'un des chefs des chiites et un membre éminent du Conseil suprême islamique du Mali, et la délégation qui l'accompagnait, que l'hospitalité, la fraternité et le respect de la nation iranienne ne sont pas le résultat d'une habitude, mais trouvent leur origine dans les enseignements de l'islam. Ils sont enseignés dans la religion et le mode de vie des Ahl al-Bayt (AS), car les musulmans, qu'ils soient chiites ou sunnites, forment un seul corps dans la religion de l'islam et nous sommes tous égaux, les mêmes.

Le responsable des séminaires a également souligné l'importance du deuxième continent le plus grand et le plus peuplé du monde après l'Asie et a ajouté : "J'ai consacré deux décennies de ma vie au continent africain et à ses problèmes, j'ai effectué de nombreux voyages sur ce grand continent et j'ai toujours été intéressé par ce continent. Si je devais choisir un endroit autre que l'Iran pour servir, ce serait sur le continent opprimé de l'Afrique".

Un membre du Conseil iranien des experts en leadership a également déclaré : "Si je veux souligner l'amour et l'intérêt de la République islamique d'Iran pour le grand continent africain, il suffit de dire que du vivant du grand fondateur de la révolution islamique, l'imam Khomeini (RA), et maintenant de l'imam Khamenei, le chef suprême de la révolution, ils aimaient le continent africain et ses habitants et ils les respectaient. Cette pensée des dirigeants de la révolution est l'un des principes principaux et stratégiques de la révolution islamique".

Dans une autre partie de son discours, l'Ayatollah Arafi a souligné les développements dans la région et dans le monde et a déclaré: Ce qui est certain, c'est que le continent africain jouera un rôle significatif dans l'avenir des équations mondiales. Le continent africain a beaucoup souffert du colonialisme et par la grâce de Dieu, l'éveil islamique a atteint les peuples opprimés de ce continent. Il ne fait aucun doute que la révolution islamique et nous, en tant qu'institution du séminaire, sommes au service de la communauté africaine, et c'est là un important devoir divin et humain de la République islamique d'Iran.

Le directeur des séminaires a ajouté : la République islamique n'intervient pas dans le débat sur les mouvements de libération et le front de résistance du Liban, de l'Irak, de la Palestine, du Yémen et d'autres courants du front de résistance, et ces mouvements et positions sont complètement influencés par le Les lumières divines et la lumière de la révolution islamique. On espère qu'en raison de la montée des étudiants américains et européens, nous assisterons à la présence enthousiaste de l'élite, d'universitaire et du séminaire antisioniste sur le grand continent africain.

Commenter

You are replying to: .