۷ خرداد ۱۴۰۳ |۱۹ ذیقعدهٔ ۱۴۴۵ | May 27, 2024
حجت الاسلام والمسلمین آل هاشم

Hawzah/Le représentant du Guide suprême en Azerbaïdjan Oriental, a déclaré : l'Islam, en tant que l'une des religions divines, est précieux pour l'humanité, et l'architecture des villes islamiques évoquent en fait la position précieuse de l'homme.

Azerbaïdjan -Iran(A.P.Hawzah)- Hodjatoleslam Sayyed Mohammad Ali Al-Hachim a déclaré jeudi à l'ouverture de la troisième conférence sur l'architecture, le génie civil, l'urbanisme, l'environnement et les horizons de l'art islamique dans la déclaration de la deuxième étape de la révolution islamique : sur cette base, la paix et la croissance des citoyens constituent l'objectif principal de la planification urbaine islamique, qui devrait être prise dans cette direction.

Le Hojjat-ul-Islam Al-Hashem a considéré l'attention portée à la nature et à l'environnement comme l'un des facteurs les plus importants pour la durabilité des villes et a rappelé : il est nécessaire d'accorder de l'importance aux phénomènes naturels pour le développement et la gestion urbains durables et d'améliorer la qualité de la vie.

Il a décrit la nature comme un livre rempli de vérités divines et a ajouté : selon les enseignements religieux et le texte clair du Coran, de nombreuses vérités du monde se sont manifestées sous la forme de la nature, et ces éléments de l'architecture urbaine doivent être pris en compte par des architectes islamiques.

Soulignant que l'approche de la culture iranienne et la pensée islamique sur la nature sont en harmonie, il a ajouté : l'idéologie islamique a un grand impact sur la construction du corps des villes, et dans l'art islamique, la ville se concentre principalement sur les citoyens qui sont la sécurité, la prospérité, l'abondance, l'ordre, la beauté, la symétrie et la force y sont confirmées et soulignées.

L'Imam Juma de Tabriz a déclaré : L'art islamique et iranien a pu véhiculer de hautes valeurs spirituelles depuis les siècles passés grâce à sa richesse religieuse, et ces valeurs et principes élevés devraient être bien transférés aux nouvelles et jeunes générations.

Sajjad Pakzad, directeur de l'Université des arts islamiques de Tabriz, a également déclaré lors de cette cérémonie que la société islamique a besoin des beaux-arts pour communiquer avec son public et a ajoutée : la réalisation de l'identité iranienne et islamique est l'une des priorités du guide suprême de la révolution.

Pakzad a ajouté : "L'art est en fait le langage de transfert de divers concepts d'une génération à l'autre, qui couvre tous les domaines et rend la vie humaine parfaite."

Il a considéré l'intégration de l'art et de l'industrie comme l'une des principales priorités de l'Université des Arts Islamiques de Tabriz et a poursuivi : en conséquence, dans diverses disciplines et tendances telles que le design industriel, le tapis et l'architecture, et l'urbanisme, des activités importantes sont menées dans ce domaine un complexe scientifique et académique est en cours de réalisation.

Le directeur de l'Université des Arts Islamiques de Tabriz a considéré la déclaration de la deuxième étape de la révolution islamique comme un nouveau chapitre de la vie de la société islamique, selon laquelle les universités et les centres scientifiques ont une grande mission dans la construction de la civilisation.

Commenter

You are replying to: .