۷ خرداد ۱۴۰۳ |۱۹ ذیقعدهٔ ۱۴۴۵ | May 27, 2024
اسقف دزانی - واتیکان

Hawzah/Mgr Dezani a souligné : « Aujourd'hui, le monde est divisé et souffre, et nous devons nous unir pour offrir de l'amour au monde.

Irak (A.P.Hawzah)-Mgr Dezani, directeur de la Bibliothèque vaticane à Rome, qui représentait le Vatican et qui a participé au 17e festival culturel international du Printemps du Martyre, a souligné que le monde d'aujourd'hui est très divisé et souffre, et que nous devons nous unir pour offrir de l'amour au monde. Parce qu’il existe de nombreuses religions et dénominations dans le monde et que l’amour se révèle dans l’unité.

Mgr Dezani a déclaré : c'est la première fois que je voyage en Irak et que je participe pour la première fois à ce festival, ce qui est très important. Parce que ce voyage a été une bonne expérience pour moi.

Il a ajouté : selon les paroles exprimées lors de la cérémonie d'ouverture du festival, ils veulent aller à la source de la foi pour développer leurs expériences, qui est une source de foi commune et importante pour nous tous.

Le représentant du Vatican a poursuivi : aujourd'hui, le monde est très divisé et souffre, et nous devons nous unir pour offrir l'amour au monde, car le monde a de nombreuses religions et dénominations, mais la miséricorde et l'amour se révèlent dans la fraternité, et c'est un nouveau monde qui nous donne l'opportunité de changer pour le mieux afin de donner au monde une belle image de la foi.

Mgr Dezani a dit : il y a deux très belles expériences. La première expérience a eu lieu il y a cinq ans, lorsque le pape François a rencontré le cheikh Al-Azhar Ahmed al-Tayeb et a signé avec lui un document de fraternité pour la paix et la coexistence mondiale. La deuxième plus grande expérience au monde pour nous chrétiens a été la rencontre du pape François avec l'ayatollah Seyyed Ali Sistani, car sa rencontre était plus spirituelle que la signature d'un document. Il a également déclaré : dans la conversation entre l'Ayatollah Sistani et le Pape François, il y a trois dimensions : la religion, la culture et la société.

Commenter

You are replying to: .