۱۴ اسفند ۱۴۰۲ |۲۳ شعبان ۱۴۴۵ | Mar 4, 2024
رهبر معظم انقلاب

Hawzah/Ce qui suit est le texte intégral du discours de l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la révolution islamique, lors d’une réunion le 15 mars 2021, avec les organisateurs du Congrès national des 4000 martyrs de la province de Yazd.

« Au nom de Dieu, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

Louange à Allah, Seigneur de l'univers, et paix et salutations à notre Maître Muhammad, et à sa lignée pure, en particulier celui qui représente le trésor d'Allah sur Terre !

Vous êtes les bienvenus. Pour nous qui sommes privés des grandes bénédictions qui leur ont été accordées, tout endroit où la mémoire et les noms des martyrs sont mentionnés, est un endroit agréable. Que Dieu vous bénisse tous !

Appréciation des initiatives, matérielles et spirituelles, pour la commémoration du souvenir des martyrs de la province

Vous avez très bien fait d’avoir organisé cette cérémonie commémorative de cette manière, avec cette philosophie et ce fondement que les messieurs ont exprimés. Je remercie sincèrement tous ceux qui ont participé à cette cérémonie commémorative et tous ceux qui y ont contribué, d'autant plus que cette commémoration était accompagnée d'initiatives très intéressantes et très belles. La question des quarante services que vous avez rendus dans toute la province au nom des 4000 martyrs, que vous avez soulevée, était très belle, très significative et très bénéfique. M. Nasseri a décrit les détails de ces quarante services. Pour ma part, pour que cette action soit transmise et reflétée dans l'espace public, je voudrais y faire référence.

Ces quarante services comprenaient toutes sortes de services, de la plantation de 4000 arbustes à la préparation de dons complets (pour les jeunes mariés), l’organisation de mariages faciles, l’attention portée au choix du prénom pour les nouveaux nés - qui est une question importante à  laquelle beaucoup ne prêtent pas attention actuellement, alors que la question du choix du prénom pour les nouveaux nés est une des questions les plus importantes et il existe une mauvaise tendance dans ce domaine, à laquelle vous vous êtes opposés - jusqu’aux soins gratuits et la préparation de paquets de produits alimentaires et de paquets culturels, et 4000 récitations complètes du Coran. Il s’agissait de domaine tangibles et matériels liées aux conditions de vie, et aussi des domaines spirituels, avec la lecture de la Ziarat d'Achoura, du Coran et autres. C'était une initiative très significative. Les habitant de la province de Yazd sont innovants et c'est une des initiatives les plus importantes et les plus belles dont vous avez fait preuve, dans ce domaine.

Les initiatives des gens de Yazd pendant la guerre

C'était la même chose sur le front où tout le monde a été témoin des initiatives des gens de Yazd. J'en ai vues, j'en ai entendu parler. Par exemple, nous avons vu leur art dans le creusement des aqueducs (qanât) et des canaux souterrains pour répondre aux besoins des combattants, ou dans l’emploi des femmes au foyer à Yazd, pour les travaux de couture. De vastes ateliers de couture ont été créés à Yazd, qui ont été développés par le martyr Sadoughi (Que sa demeure soit au paradis divin), qui fournissait des uniformes pour les combattants au front. Dans la caserne ou le camp de la Brigade Al-Ghadir, que j’ai visité à l’époque, ils avaient construit un bain public avec de nombreuses douches et des vestiaires. Ce sont des œuvres novatrices que nous n'avons pas vues ailleurs, sans compter d’autres travaux précieux comme leurs efforts et leurs percées militaires sur le front. Les gens de Yazd avaient ces particularités. La même chose s'est produite avant la Révolution. Peu de temps avant la Révolution, dans ce fameux chant (en l’honneur des Ahl-ul-bayt (as)) qui a été chanté à Yazd, que nous avions enregistré et entendu à Machhad – à la fois chanté par les habitants de la ville de Jahrom dans la Province de Yazd, et par les gens de Yazd - ils avaient introduit des concepts révolutionnaires et lui avait donné ainsi la chance d’une vaste diffusion. C'était un travail important.

La Révolution est grandement redevable aux gens de Yazd

La Révolution, elle-même, est grandement redevable aux gens de Yazd, avec l’évènement du 10 Farvardin (30 mars 1978) que les messieurs ont mentionné, après le massacre de Tabriz où le mouvement populaire a été réprimé - le soulèvement de Tabriz était aussi un soulèvement extraordinaire – quand les gens de Yazd ont organisé un rassemblement d’Arbaeen (commémorant le 40ème jour de cet événement) auquel le martyr Sadoughi a lui-même participé. Bien sûr, l’Hodjat-ol-islam Falsafi était aussi présent mais il ne s’est pas présenté à la tribune, c’est M. Rashed et d'autres qui ont pris la parole et ces événements douloureux, mais d'un point de vue positifs, ont eu lieu et ont affiché le grand mouvement du peuple de Yazd. Ce sont des choses importantes.

Le rôle de premier plan du martyr Sadoughi dans la direction du peuple de Yazd

Bien entendu, le rôle du martyr Sadoughi ne doit pas être oublié. Le martyr Sadoughi n'était pas seulement un religieux actif mais aussi un leader. J'ai vu cela de près à Yazd. Vers les mois d'octobre et novembre, quand je rentrais d'exil, je suis venu de Jiroft à Yazd et je suis resté chez M. Sadoughi quelques jours. J'ai vu ce qu'il faisait. Il dirigeait le mouvement populaire dans le vrai sens du terme, commandait et prenait des décisions à chaque instant. Je l'ai constaté de près. Bien sûr, j’en avais déjà entendu parler lorsque nous étions en exil à Iranshahr ou à Jiroft, les gens de Yazd fréquentaient notre maison à cause de M. Rashed qui était avec nous, et nous parlaient du martyr Sadoughi. Mais ce que j'ai vu de près, c'est qu'il dirigeait parfaitement le mouvement à Yazd, et jouait un rôle extraordinaire à cette époque. Bien sûr, pendant la guerre, tant qu'il vivait, c’était la même chose, il se rendait sur le front et encourageait (les soldats). Après lui, M. Khatami (que sa demeure soit au paradis divin) avec la sincérité qui existait en lui et que je connaissais très bien et de près, a suivi la même voie. Que Dieu élève leur rang dans l’au-delà.

Les cérémonies en l’honneur des martyrs sont là pour faire entendre leur message

Mes chers amis ! Cette cérémonie a pour but de faire entendre le message des martyrs. Les martyrs ont un message pour nous, qui est cité dans le Coran. Nous avons besoin d'entendre le message des martyrs dans les événements quotidiens, les passe-temps nécessaires et non nécessaires qui nous entourent, et les diverses attractions qui nous entraînent ci et là. Ces réunions de commémoration peuvent nous apporter le message des martyrs.

Exprimer le grand statut des martyrs

Le martyr a plusieurs messages, Le Coran - la parole vraie d’Hazrat Haqq (Vérité Absolue) - nous dit : « Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier de Dieu, soient morts. Au contraire, ils sont vivants » (Coran 2 : 169). Un point est qu'ils sont vivants. Cependant beaucoup de gens sont « vivants » dans le purgatoire. Si la survie des martyrs était la même que celle des autres, il n'était pas nécessaire de les qualifier de « vivants ». Ils jouissent donc d’une vie spéciale : « auprès de leur Seigneur, bien pourvus » (Coran 2 : 169). C'est la première chose, c’est à dire la grande position des martyrs, en réponse aux hypocrites qui dans les versets de la sourate Ale-Imran, disaient : « S'ils étaient restés avec nous, ils ne seraient pas morts, et ils n'auraient pas été tués » (Coran 2 : 156). Même maintenant, nous entendons parfois que quelqu'un serait vivant si telle ou telle chose n’était pas arrivée. Le Coran dit que ce n'est pas vrai : « Ecartez donc de vous la mort, si vous êtes véridiques » (Coran 2 : 168).  Vous qui êtes restés ici, faites en sorte que la mort ne vienne pas à vous. Puis le Coran dit que les martyrs sont des vivants et non des morts. Le sens de mort et de vivant varie dans ce verset. Ils ne sont pas du tout morts. Leurs corps sont enterrés et vous pensez qu'ils sont morts [alors qu’] ils ne sont pas morts, ils sont vivants et ont une vie [spéciale] au purgatoire.

Les grâces et la miséricorde divines accordées aux martyrs

Un autre message est celui-ci : « et joyeux de la faveur que Dieu leur a accordée par Sa grâce » (Coran 2 : 170). Ils sont Heureux de ce que Dieu, Tout-Puissant, leur a accordé, par Sa grâce et Sa miséricorde. Cette grâce est plus qu’un mérite et signifie le sort que Dieu, Tout-Puissant, leur accorde. Vous avez fait une action et Dieu en a fixé une récompense. C'est la récompense de cette action. La grâce est qu'en plus de cette récompense, on vous donne autre chose en plus.

Les martyrs sont satisfaits de ceux qui les suivent à cause du sort qui les attend

Le message suivant [est] : « et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés » (Coran 2 : 170). Ils sont ravis – heureux de recevoir une bonne nouvelle - et disent qu’ils sont contents pour ceux d'entre vous qui ne les ont pas encore rejoints, qui sont en route et se dirigent vers leur but, à cause du destin qui les attend. Quel est ce destin ? « [ils] ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés ». Sachez qu'aucune crainte ni aucun chagrin ne les attendent dans l’avenir. [Voilà votre destin], vous qui vous déplacez sur notre chemin. Vous voyez, ce message que les martyrs nous adressent est un message très important. Ils profitent des bénédictions et de la grâce de Dieu, (et disent) : Dieu vous bénira, Dieu vous accordera Sa faveur : « Dieu ne laisse pas perdre la récompense des croyants » (Coran 2 : 171). Ils nous parlent, nous renforcent, nous motivent et nous encouragent à renforcer le mouvement et à le rendre plus constant et plus continu. Eh bien, vous avez accompli des actes de dévouement, 4000,400 ou 40 actes importants, qui font plaisir aux martyrs qui sont ravis de vos actes et que la bonne nouvelle de vos actes rend heureux.

Le message des martyrs à moi et à vous, est que nous connaissions et observions le mouvement, et ne ralentissions pas sur le chemin. Ce message des martyrs est exactement à l’opposé du message des matérialistes et des tentateurs qui essaient de nous décourager en disant : « A quoi ça sert ?  Pourquoi finalement ? Quelle importance ? Pourquoi prendre ce chemin ? » C’est exactement le contraire du message de ces chers martyrs.

Louer l’aspect artistique des livres sur des martyrs

J'ai vu les livres que vous avez mis ici. Faute de temps, on ne pouvait pas les lire tout de suite, mais j'ai apprécié les titres des livres et l’aspect artistique de la couverture et de la reliure. Les photos des martyrs sur les livres assez nombreux, étaient très belles, et j'ai vu de très bonnes images installées ici, qui sont toutes des œuvres novatrices et bonnes, ainsi que d'autres œuvres que les messieurs ont mentionnées dont certaines sont en cours de réalisation.

Le but des martyrs dans leur présence sur le champ de bataille est de soutenir la Révolution, l'Imam et la religion

Il y a un point qu’il faut considérer dans cette série d'ouvrages, qui est la motivation et le but des martyrs, pourquoi les martyrs sont allés sur le champ de bataille et ce qui a conduit à leur martyre. C'est important. Cela pourrait paraitre évident pour vous et moi. Leur motivation était la Révolution, leur soutien à l'imam et le maintien du grand mouvement de la République islamique que l'ennemi voulait détruire et éteindre, et que certains tentent de nier.  Mais vous devez renforcer cela. Leur but était de soutenir la Révolution, l'imam et la religion. Dans beaucoup de leurs testaments, vous voyez le nom béni de l'imam, la question de l’hijab et la question de la Révolution. C’étaient leurs motivations et leur objectif était que le pays et la société réalisent les objectifs de la Révolution islamique. C'est leur objectif et ils le poursuivent. Ils sont contre cet ennemi qui veut briser la ligne (du mouvement) de la Révolution et renverser la République islamique issue de cette Révolution, ils se battent, se tiennent debout et repoussent cet ennemi. C’est ce qu’ils ont réussi à faire et pour cela, ils sont tombés en martyrs. C'est un point important.

Nécessité de présenter tous les martyrs et de les mettre en valeur aux yeux des jeunes

Un autre point est la présentation des visages glorieux de ces martyrs à la jeunesse. J'ai vu ici les noms de martyrs éminents. Ne vous contentez pas de cela. Comme on me l'a rapporté, il y a des milliers d'étudiants parmi les martyrs de Yazd. Autrement dit, parmi ces 4000 martyrs, 1000 d'entre eux étaient des étudiants. C'est une chose très importante. [D'après] ce qu'on m'a dit, l'âge moyen des martyrs de Yazd était de 23 ans, c'est-à-dire qu'environ la moitié d'entre eux, avaient moins de 20 ans. Un jeune de Yazd est le plus jeune martyr de la Défense Sacrée, il s’agit d’un enfant de douze ou treize ans. Ces points sont importants, mettez-les en évidence, montrez-les - ce millier d'étudiants martyrs - pour que l'étudiant d'aujourd'hui comprenne quel grand travail la génération précédente a effectué à cette époque et à cet âge. Ce sont des choses importantes dont il faut tenir compte.

Nécessité de protéger les jeunes face aux tentations de l'ennemi

Remarquez que l'ennemi – j’utilise constamment le mot « ennemi » et certaines personnes sont gênées et demandent pourquoi, alors qu’il faut le dire pour que les gens n'oublient pas que leur ennemi est en embuscade - travaille constamment pour distraire et décourager les jeunes, noyer dans la corruption ceux qui ne croient pas et détourner ceux qui croient en la Révolution. L'ennemi complote constamment. Beaucoup de projets de l'ennemi nous sont rapportés - peut-être pas tous mais beaucoup d'entre eux - nous comprenons et nous obtenons des informations. D'un autre côté, votre effort consiste donc à protéger vos jeunes et vous pouvez le faire. Ne laissez pas les tentations de l'ennemi influencer les jeunes, les occuper et éventuellement les attirer.

Nécessité d'enregistrer les souvenirs des parents et des épouses des martyrs, afin de montrer dans quelle ambiance familiale ils vivaient

Les souvenirs des parents des martyrs sont un autre point important. Bien sûr, de nombreux parents des martyrs de la guerre imposée et de la Défense sacrée sont malheureusement décédés avant d’avoir pu enregistrer leurs souvenirs, mais certains, leur père ou leur mère, sont encore en vie, grâce à Dieu. Bien sûr, les souvenirs des épouses sont très importants et doivent également être collectés. Heureusement, beaucoup d’entre elles sont encore en vie, mais les souvenirs des parents des martyrs sont particulièrement importants car ils nous montrent quel espace familial a formé et offert des martyrs. Une famille dont trois jeunes sont tombés en martyrs – il y a quelques livres sur trois ou deux martyrs dans la même famille, dans une famille, un jeune est tombé en martyr d'abord, puis ses deux frères jumeaux sont tombés en martyrs en un jour. Un jour, ces jumeaux sont nés, un jour ils sont tombés en martyrs - qu'avait fait cette famille ? Comment était-elle gérée ? Qu'ont fait les parents pour créer de telles motivations, un tel mouvement et une telle excitation chez ces jeunes qui se sont levés et sont partis au front ? Ceci est important et doit être pris en compte. Les souvenirs des pères et des mères [sont importants]. Bien entendu, les souvenirs des épouses sont également très importants. Les caractéristiques familiales et l'espace familial sont des éléments qu’il faut enregistrer.

Nécessité de redoubler d'efforts sur le chemin de la vérité

Malheureusement, aujourd'hui, il y a des gens qui vivent en sécurité et en liberté, à l'ombre de la République islamique et grâce aux efforts altruistes de ces martyrs, de ces combattants et de ces invalides, et travaillent et agissent à l’opposé des souhaits et des objectifs de la Révolution ! Ils doivent réfléchir et voir comment ils pourront en répondre face à ces sangs purs. Vous devez donc redoubler d'efforts sur le chemin de la vérité, le droit chemin et le chemin de la révolution.

In-cha-Alah, Dieu Tout-Puissant sera satisfait de vous. J’espère que le cœur sacré de l’Imam du Temps (as) sera satisfait de vous et que vous bénéficierez de ses prières, que les âmes pures de ces martyrs seront satisfaites de vous et qu’ils prieront pour vous, et qu’in-cha-Alah, Dieu nous accordera le succès dans les grandes et importantes affaires qui sont devant nous. Saluez les chers habitants de Yazd de ma part.

Avec mes salutations et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

Commenter

You are replying to: .