۷ خرداد ۱۴۰۳ |۱۹ ذیقعدهٔ ۱۴۴۵ | May 27, 2024
Guide suprême

Hawzah/Suites aux protestations massives du peuple dans les Etats américains après le meurtre cruel d’un jeune noir par la police américaine, Khamenei.ir publie un extrait de discours du Guide suprême de la Révolution islamique sur la question de la discrimination raciale et l’empiètement des droits des gens de couleur aux États-Unis.

Les personnes de couleur ne sont pas en sécurité aux États-Unis

Si vous êtes de couleur - noire ou rouge - et que vous marchez dans les rues des États-Unis, vous ne pouvez pas être sûrs de rester en vie encore quelques minutes ! Notez que cela a été dit par le président des États-Unis ! Voilà le racisme américain.  (2 novembre 2016)

Pour le crime d'avoir la peau noire ils battent à mort les citoyens

Aujourd'hui, le monde est un monde de tyrannie, de mensonges et de tromperie. Le drapeau de la défense des droits de l'homme est porté par ceux qui sont les plus grands ennemis des droits de l'homme, à leur tête le gouvernement des États-Unis ! Regardez ce qui est fait à l’encontre de la communauté noire dans leur propre pays. Ce problème ne concerne pas le passé. Ce n'est pas il y a environ 50 ou 100 ans, comme le prétendent certains responsables, déclarant qu'ils l’ont déjà rectifié. C'est un problème d’actualité, dans les grandes villes des États-Unis. Dans un pays qui prétend soutenir la liberté et les droits de l'homme, le problème de la discrimination raciale n'est pas encore résolu. Dans cette société, les gens sont encore privés d'un sentiment de sécurité uniquement parce qu'ils ont la peau noire ! Si nécessaire, la police peut les battre à mort pour le crime d'avoir la peau noire ! Le même gouvernement prétend soutenir les droits de l’homme ! Ils ferment les yeux sur les crimes horribles du régime sioniste usurpateur. Tous ces crimes contre le peuple palestinien sont négligés par eux ! Aujourd'hui, ces personnes hissent le drapeau des droits de l’homme ! N'est-ce pas un monde de tromperie ? N'est-ce pas un monde de mensonges ? n'est-ce pas un monde de duplicité ? (20 août 1997)

50 millions noirs aux États-Unis sont privés de leurs droits humains

Les Américains prétendre défendre les droits de l’homme, font des discours à ce sujet, en discutent, font des planifications et expriment leur position sur d’autres gouvernement [sur ce sujet], plaçant tel ou tel gouvernement sur leur liste noire, car, d’après eux, il ne respecte pas les droits de l’hommes. Ils déclarent constamment que tel gouvernement est entré dans leur liste noire et que l’autre en sorti ! ils font constamment des tours à tout un monde, se moquent ainsi de l’opinion publique du monde et de toute l’humanité ; y a-t-il un désastre plus grand que cela pour les hommes ?

Ils disent : « Nous soutenons les droits de l'homme ». Nous répondons : « vous ne croyez pas du tout aux droits de l’homme ! Mais vous croyez aux droits des méga-entreprises et des capitalistes américains. Vous croyez aux intérêts illégaux du gouvernement américain dans le monde. Vous ne vous souciez jamais des droits de l’homme ! Ni dans le passé, ni aujourd’hui ! » Les problèmes aux États-Unis et la question des Afro-américains sont célèbres. Des dizaines de millions, peut-être 50 millions ou plus - je ne me souviens pas du nombre exact - de noirs aux États-Unis sont privés de leurs droits humains. Dans les villes des États-Unis, avec un gouvernement qui se fait passer pour le pionnier des droits de l'homme - ce qui incite les sages bien informés du monde entier à ricaner [et à secouer la tête avec regret] -, les milliers de personnes dans différentes villes du États-Unis qui ont récemment exprimé leur colère et leur mépris, à qui ont-ils adressé leur mépris si ce n’est à vous ? À qui ils ont protesté contre la violation de leurs droits !? Vous n'avez aucun respect pour vos propres citoyens, uniquement à cause de la couleur de leur peau, alors vous parlez des droits de l’homme !? Pendant tant d'années, vous avez tué des personnes opprimées dans différentes régions du monde. (06 mai 1992)

Les tribunaux américains acquittent les tueurs des Afro-Américains

Ils commettent des crimes dans leur propre pays. Ils placent les Afro-Américains sous pression. La police américaine assassine des femmes, des hommes, des enfants et des jeunes afro-américains sans aucune raison, et les tribunaux américains acquittent les coupables. Voilà pour leur pouvoir judiciaire alors qu'ils critiquent le pouvoir judiciaire d'autres pays, y compris le nôtre. (27 décembre 2017)

Avoir du sang amérindien est considérée comme un point de faiblesse lorsqu'il s'agit de recruter des employés

Les Américains présentent certains principes en tant que "principes américains" et affirment que ceux-ci s'appliquent au monde entier. Des principes tels que la liberté humaine, la liberté de pensée, les droits de l'homme, etc. S'agit-il de principes « américains » ? S'agit-il des traits caractéristiques de la société américaine d’aujourd’hui ? N’est-ce pas votre gouvernement qui a massacré les indigènes d’Amérique - les vrais propriétaires de ce territoire -et anéanti les Amérindiens ? N’est-ce pas le même gouvernement et ses agents influents qui ont asservi des millions d’Africains, enlevant comme esclaves des jeunes filles et garçons de chez eux, les traitant atrocement pendant des années ?

Aujourd’hui, l’une des œuvres d’art les plus tragiques est un roman intitulé La Case de l'oncle Tom [roman de l'écrivain américain Harriet Beecher Stowe. Publié en 1852, ndt]. Le roman raconte l'histoire de l'esclavage aux États-Unis ; cette œuvre est toujours vivante, même après deux cents ans depuis son écriture. Ce sont les réalités des États-Unis ; c'est le gouvernement des États-Unis ; c'est ce qui distingue et caractérise le système américain et le présente au monde entier ; pas de liberté de l’homme, ni l'égalité des êtres humains ! Quelle égalité ? Vous ne considérez pas encore le blanc et le noir comme égaux. Même aujourd’hui, avoir du sang amérindien est considérée comme un point de faiblesse lorsqu'il s'agit de recruter des employés pour diverses professions. Et vous parlez encore d'égalité des êtres humains et de liberté de pensée ?   (18 mars 2002)

L’armée a été convoquée pour réprimer les Afro-Américains

Aujourd’hui, tout comme par le passé, les Afro-Américains souffrent toujours d'oppression, de préjugés, de discrimination et de pressions différentes. En 1992 ou 1993, pendant la présidence de George Bush, père, les Afro-Américains ont organisé une grande émeute dans certains États américains en raison de l'oppression et de l'injustice dont ils souffraient. La police n'ayant pas pu réprimer l'émeute, l'armée a été convoquée. (20 mars 2005)

Leur comportement cruel envers ces Amérindiens représente un des points les plus sombres de l'Histoire de l'Amérique

Une autre caractéristique du colonialisme et de l'arrogance, est qu'ils se donnent le droit de commettre des crimes contre les nations et contre l'humanité tout entière, et sont en même temps, indifférent à ces crimes. C'est un des plus grands désastres dont est responsable l'Arrogance dans les temps modernes. Les temps modernes signifient l'époque du progrès scientifique et de l'apparition des armes dangereuses. Lorsque puissances arrogantes ont acquis ces armes, elles ont créé à l'origine d'une catastrophe pour toutes les nations. Les puissances arrogantes n'accordent aucune valeur à la vie des individus qui ne les suivent pas, ne leur obéissent pas et ne se soumettent pas à elles. Il y a beaucoup d'exemples à cet égard. Un de ces exemples fut le comportement des puissances arrogantes envers les Amérindiens dont les ressources naturelles et financières, les terres et les propriétés sont actuellement aux mains des conquérants. Il y avait bien sûr, des gens en Amérique. Leur comportement envers ces Amérindiens a été violent et révoltant, et représente un des points les plus sombres de l'Histoire de l'Amérique moderne. Les Américains eux-mêmes, ont écrit beaucoup de choses sur ces massacres et les pressions qu'ils ont exercées. […]

La capture et l'asservissement des Africains a été un événement tragique de l'Histoire que l'impérialisme américain et d'autres régimes n'aiment pas qu'ils soient rappelés. La question de l'esclavage des peuples d'Afrique est du même registre. Ils traversaient l'océan Atlantique avec leurs navires qui jetaient l'ancre sur la côte de l'Afrique de l'Ouest dans des pays comme la Gambie et d'autres pays de ce continent. Ensuite, ils capturaient des centaines de milliers d'hommes et de femmes, des jeunes et des vieux, avec les fusils et d'autres armes qui n'étaient pas à la disposition de ces gens à cette époque, et les forçaient à monter sur ces navires pour les emmener en Amérique comme esclaves. Ils capturaient des gens libres qui vivaient dans leurs maisons et dans leurs propres villes. De nos jours, les noirs qui vivent en Amérique sont les descendants de ces esclaves. Pendant plusieurs siècles, les Américains ont exercé des pressions sur les noirs et il y a beaucoup de livres à ce sujet, comme le livre " Racines ", [roman de l'écrivain américain Alex Haley, publié en 1976, ndt] qui est un livre très utile pour comprendre une partie de ces crimes. Comment l'homme moderne d'aujourd'hui peut-il oublier ces événements alors qu'après tous ces crimes, il existe encore des discriminations entre les Blancs et les Noirs en Amérique ? (20 novembre 2013)

Commenter

You are replying to: .