۲۵ تیر ۱۴۰۳ |۸ محرم ۱۴۴۶ | Jul 15, 2024
Code d'info: 360106
2 juin 2024 - 17:46
امام خمینی

Hawzah/ Le 3 juin est le 35e anniversaire du décès de l'imam Khomeiny (RA), vénérable fondateur de la république islamique.

Le 14 Khordad (le 3 juin) est l'anniversaire du décès de l'Imam Khomeiny (RA), à cette occasion l'agence de presse " Hawzah " publie sept caractéristiques du comportement de fondateur de la République islamique d’Iran.


Tout d'abord, l'Imam s'est comporté de manière courageuse et active face à ces inimitiés et à ces ennemis. Son comportement n'était pas marqué par la faiblesse et la passivité. L'Imam n'est jamais devenu passif, il ne s'est jamais senti faible et n'a jamais fait preuve de faiblesse. Il a affronté les ennemis de manière puissante et active.

La deuxième caractéristique est que l'Imam évitait de prendre des décisions hâtives et précipitées. Il ne se laissait pas emporter par les événements et ne s’appuyait pas sur des sentiments irrationnels. Ses décisions étaient des décisions courageuses accompagnées d’un sentiment de fermeté et de calculs rationnels.

La troisième caractéristique est que l'Imam prêtait attention aux priorités et se concentrait sur les priorités. Par exemple, pendant la période des activités révolutionnaires, sa priorité était de lutter contre le régime monarchique et il ne s'engageait pas dans des affaires marginales. Pendant la guerre imposée, sa priorité était la guerre. Il a dit à plusieurs reprises, que la guerre et la défense sacrée étaient au sommet de toutes les affaires et c'était une vérité. Il se concentrait toujours sur les questions hautement prioritaires et n'impliquait pas les questions marginales dans sa sphère de travail. Au début de la Révolution - aux premiers jours et aux premières semaines après la Révolution – nous avons constaté avec étonnement qu'il concentrait ses efforts à la Constitution, à l'établissement du gouvernement, à l'autorité de la loi et à d'autres choses de ce genre. Il se consacrait toujours aux points principaux.

La quatrième caractéristique est qu'il faisait confiance aux capacités du peuple. Il considérait le peuple iranien comme un peuple informé et capable. Il faisait confiance aux gens et était optimiste à leur sujet, en particulier à propos des jeunes. Remarquez à quel point il était optimiste dans ses déclarations, au sujet des gens et des jeunes.

Sa cinquième caractéristique était le manque de confiance en l'ennemi. Au cours de sa présence bénie de dix ans au sommet du gouvernement islamique, l'Imam n'a jamais fait confiance à l'ennemi, même un seul instant. Il ne croyait pas aux propositions de l'ennemi et était indifférent à leurs déclarations. Il considérait l'ennemi comme l'ennemi dans le vrai sens du terme et il ne lui faisait aucune confiance.

La sixième caractéristique était son insistance sur la solidarité et l'unité du peuple. C'était une autre caractéristique du comportement de l'Imam face à ces inimitiés. Tout ce qui divisait le peuple en deux factions et pôles, était condamnable aux yeux de l'Imam.

La septième caractéristique était la foi et la croyance ferme dans l'assistance divine et aux promesses divines. C'est le point principal. L’Imam comptait sur l'aide divine. Il faisait ce qui était en son pouvoir et persistait mais fondait ses espoirs sur l'assistance divine et le pouvoir divin.

Commenter

You are replying to: .