۱۰ خرداد ۱۴۰۳ |۲۲ ذیقعدهٔ ۱۴۴۵ | May 30, 2024
L'Assemblée des représentants des séminaristes et des universitaires du séminaire islamique de Qom

Hawzah/L'Assemblée des représentants des séminaristes et des universitaires du séminaire islamique de Qom a condamné les crimes des extrémistes hindous qui se sont livrés à des attaques et à des meurtres de musulmans sans défense en Inde et a appelé au retour de la paix dans la région.

L’agence de presse de "Hawzah" (Qom - Iran) - L'Assemblée des représentants des séminaristes et des universitaires du séminaire islamique de Qom exprime sa préoccupation face à la situation déplorable des musulmans opprimés de l'Inde et condamne les atrocités atroces et cruelles. Il appelle le gouvernement de l'Inde à maintenir son fier bilan de lutte contre le colonialisme et l'arrogance en suivant le chef du peuple libre du monde, l'Imam al-Husayn ibn Ali, en adhérant aux lois nationales et internationales afin que la stabilité et la paix puissent être ramenées dans la région le plus tôt possible et en s’abstenant de toute tension.

Ce qui suit est le texte de la déclaration de l'Assemblée des représentants des séminaristes et savants du Séminaire islamique de Qom:

Au nom de Dieu, le plus bienfaisant, le plus miséricordieux

Dieu, le Sage a dit: «… Et les malfaiteurs sauront bientôt à quel objectif ils finiront» [26: 227]

Des informations contenant des images déchirantes de la profanation d'hommes, de femmes et d'enfants sans abri, l'incendie de plusieurs mosquées, des coups violents avec des bâtons et des matraques, l'enterrement de mères et d'enfants musulmans vivants et des massacres en Inde par des hindous extrémistes et parfois, la police de ce pays pleure le cœur de chaque personne libre. Ces innombrables atrocités, qui résultent du plan sioniste ainsi que du soutien des responsables de la Maison Blanche et de la ratification des lois racistes et islamophobes abolissant l'autonomie de l'État de Jammu-et-Cachemire par le gouvernement indien sont en augmentation.

Il est lamentable qu'en raison de la grande quantité de nouvelles concernant COVID-19 (Coronavirus), toute cette cruauté flagrante ait été négligée par les esprits en quarantaine du monde et que les faux revendicateurs des droits de l'homme aient facilement intériorisé la question et aient pas démontré une réponse significative à ces crimes inhumains jusqu'à présent. L'Assemblée des représentants des séminaristes et des universitaires du Séminaire islamique de Qom exprime sa préoccupation face au sort des musulmans opprimés de l'Inde et condamne les atrocités atroces et cruelles perpétrées.

Premièrement, nous appelons le gouvernement de l'Inde à maintenir son fier record de lutte contre le colonialisme et l'arrogance en suivant le chef du peuple libre du monde, l'Imam al-Husayn ibn Ali, en adhérant au droit national et international pour ramener la stabilité et la paix dans la région et en s’abstenant de toute tension dans les meilleurs délais.

Deuxièmement, aux hôtes de ce feu de sédition, en particulier le gouvernement américain arrogant et le régime usurpateur d'Israël, nous déclarons que le peuple musulman de l'Inde fait partie intégrante du corps du monde islamique et nous appelons tous les amoureux de la liberté les nations et les gouvernements islamiques de ne pas garder le silence contre toute cette oppression et d'utiliser de toutes leurs forces pour défendre et protéger la vie, les biens et l'honneur de leurs frères et sœurs musulmans en Inde.

Troisièmement, nous appelons les responsables de notre cher pays, en particulier le Ministère des affaires étrangères et l'appareil diplomatique, à s'acquitter de leurs obligations religieuses et juridiques de protéger le peuple opprimé et musulman de l'Inde en prenant les mesures nécessaires et en poursuivant activement la question.

Que la paix, la miséricorde et les bénédictions de Dieu soient avec vous,

L'Assemblée des Représentants des Séminaires et Savants du Séminaire Islamique de Qom

Commenter

You are replying to: .