۲۵ تیر ۱۴۰۳ |۸ محرم ۱۴۴۶ | Jul 15, 2024
قیام 15 خرداد

Hawzeh/Le 5 juin 1963, le peuple iranien est descendu dans les rues massivement pour manifester contre le régime du shah, à la suite de l’annonce de l’arrestation de l'imam Khomeiny.

(A.P.Hawzah)- Le 15 Kordad 1342 (le 5 juin 1963) coïncide avec le soulèvement historique du grand fondateur de la République islamique d'Iran, l'imam Khomeiny contre le régime du shah en 1963.

Le soulèvement du 15 Khordad (5 juin 1963) était un soulèvement populaire. La raison de ce soulèvement était que le jour de l'Achoura de cette année-là, le 3 juin 1963, l'imam du peuple l'imam Khomeiny prononça à l’Ecole de Feyzieh son discours historique. Il avait révélé certains faits pour la première fois en s'adressant directement au peuple. L’allocution de l’Imam (Que DIEU le bénisse) fut essentiellement consacrée à l’évocation des conséquences néfastes du règne de la dynastie Pahlavi et à la dénonciation des relations cachées du Shah avec Israël.

Ce fut lors de ce discours que l’Imam Khomeini (Que DIEU le bénisse) s’adressa à haute et intelligible voix au Shah en déclarant : « Monsieur je vous conseille, vous monsieur le Shah! Vous son Excellence le Shah! Je te conseille de cesser ces actes. Monsieur on abuse de toi... Je ne souhaite pas voir que tout le monde loue DIEU le jour de ton départ. Si l'on te dicte quelque chose et que l’on t’ordonne de faire cette chose réfléchis un peu à son sujet... Ecoute mes conseils... Quel rapport y-a-t-il entre le Shah et Israël pour que l’organisation de la sûreté dise « ne parlez pas d’Israël »... Est-ce que le Shah est israélien? »

Le régime était si sensible à ces questions que la nuit suivant le discours, le 5 juin 1963, qui était le 12 de Muharram, des agents ont secrètement enlevé l'imam de son domicile à Qom vers minuit, l'ont emmené à Téhéran et l'ont emprisonné.

En réponse à l'arrestation de l'imam Khomeiny, les habitants de différentes villes d'Iran sont descendus dans la rue sans être dirigés par une personne, un parti ou un groupe. Ils ont organisé des manifestations à grande échelle contre le régime du shah.

Les forces du régime avaient brutalement réprimé les manifestants en tuant et en blessant un grand nombre d’Iraniens. Selon certaines rumeurs, il y aurait eu quinze mille martyrs.

Les rassemblements de protestation ont été durement réprimés par les forces du régime Pahlavi. L’événement a été cependant un point tournant de la révolution islamique. Cette répression a révélé aux personnalités religieuses, y compris l’Ayatollah Khomeini (ra), la nature antireligieuse et occidentale du programme mené par le régime du Shah.

La tragédie a été le point de départ d'un soulèvement général contre le régime du shah et a préparé le terrain pour former les fondements intellectuels, politiques et sociaux de la révolution islamique.

Ce soulèvement a marqué un tournant. Bien qu'il ait effrayé certains, il a clarifié la direction des luttes. À partir de ce jour, le mouvement révolutionnaire du peuple iranien, qui avait commencé progressivement près de neuf mois à un an auparavant, a pris une forme définitive et sérieuse. Ce soulèvement aboutit à la révolution du 22 Bahman (victoire de la révolution islamique le 11 février 1979) et crée la République islamique.

Commenter

You are replying to: .