۱۰ خرداد ۱۴۰۳ |۲۲ ذیقعدهٔ ۱۴۴۵ | May 30, 2024
شیخ الدقاق

Hawzah/Le directeur du séminaire bahreïnite de Qom a déclaré: «L’accord du siècle est un prélude à l’ouverture à d’autres pays, comme la Jordanie et le Liban».

« L’agence de presse de "Hawzah" (Qom-Iran) - Hodjatoleslam Abdullah al-Daqqaq, un éminent religieux bahreïnie des Séminaires islamiques de Qom, a évoqué le «Deal du siècle», le président des États-Unis, Donald Trump - a appelé un plan de paix entre Israël et la Palestine et a déclaré: «Cet accord a été imposé aux Arabes et aux musulmans par les États-Unis et le régime sioniste et leur intention est d'occuper et d'usurper les terres palestiniennes. Accepter un tel accord n'est jamais acceptable et le conflit entre la Palestine et le régime sioniste se poursuivra jusqu'à la libération de toutes les terres palestiniennes occupées.

Le directeur du séminaire bahreïni de Qom a ajouté: «Si les gouvernements arabes avaient un plan, il serait possible de s'unir et de faire face à l'accord du siècle, mais il faut dire que la Palestine ne sera libérée que par la résistance.»

Il a évoqué la proposition de l’Iran de résoudre la question palestinienne et a déclaré: «Le plan de la République islamique d’Iran est tout à fait approprié, mais il sera très difficile de le mettre en œuvre tant que la communauté internationale voudra autre chose.»

Hodjatoleslam al-Daqqaq a déclaré: «L'accord du siècle signifie que les Palestiniens donnent volontairement leurs terres au régime sioniste usurpateur et font des Palestiniens qui ont besoin de ce régime un prélude à retirer la Palestine de la carte de la complètement et la réalisation d’une région où un État palestinien ne peut pas être formé.

Son Eminence a déclaré: «L'accord du siècle est un prélude à la collaboration avec d'autres pays, tels que la Jordanie et le Liban, et accepter cet accord est une grande trahison de la part des responsables des pays arabes.»

Il a déclaré: «L’accord mort du siècle est né et n’apportera aucune réussite et son seul plan est d’amener des voix pour Trump et de gagner le soutien des sionistes lors de l’élection présidentielle de novembre.»

Hodjatoleslam al-Daqqaq a ajouté: «L'imam Khamenei est le chef du Front de résistance islamique dans la région et Sayyed Hasan Nasrallah est dans le sud du Liban et la position de résistance empêchera la vente de la Palestine et la conclusion de l'accord du siècle. La Palestine ne sera libérée qu'en comptant sur Dieu et la résistance. »

Commenter

You are replying to: .