۴ مهر ۱۴۰۱ |۲۹ صفر ۱۴۴۴ | Sep 26, 2022
Code d'info: 358737
14 septembre 2019 - 08:33
Cheikh Mohammed al Habib

Hawzah/ Un tribunal d’Arabie saoudite a condamné le religieux chiite Cheikh Mohammed al Habib, défenseur des droits humains, à une peine de 12 ans de prison et l’a interdit de voyager.

L’agence de presse de "Hawzah" (Riyad - Arabie Saoudite) - Le groupe de défense des droits "Prisoners of Conscience", une organisation non gouvernementale indépendante qui défend les droits de l'homme en Arabie saoudite, a annoncé jeudi dans un article publié sur sa page Twitter officielle que le tribunal pénal spécialisé de Riyad avait rendu sa décision sur le clerc et l'avait empêché de voyager à l'étranger pendant cinq ans.

Cheikh Habib a récemment été libéré après trois ans de détention arbitraire.

Le 29 juillet, le même tribunal saoudien a condamné à mort un activiste anti-régime de la province orientale riche en pétrole et peuplée de chiites du royaume.

La chaîne de télévision Nabaa, basée à Londres et en langue arabe, a rapporté à l'époque que le tribunal basé à Riyad a déclaré Ali Al Rabie coupable au cours d'une «audition factice» ne respectant pas les normes internationales en matière de procès équitable, a rapporté Press TV.

Les autorités saoudiennes avaient également exécuté le 23 avril deux des frères d'Ali, Ahmad et Hossein, pour activisme politique.

Commenter

You are replying to: .
2 + 10 =